EQUIPE DE FRANCE 2018

Category
SPORT
About This Project

Lors des éliminatoires pour la Coupe du monde 2018, les vice-champions d’Europe sont placés dans le groupe A avec pour principaux adversaires les Pays-Bas et la Suède. La France entre timidement dans ces qualifications en faisant un match nul en Biélorussie (0-0) avant de se rassurer en enchaînant quatre victoires consécutives face aux autres équipes du groupe. La phase retour des éliminatoires est plus compliquée, les Bleus s’inclinent d’abord en Suède en encaissant un but dans le temps additionnel de la seconde période à la suite d’un dégagement raté de Lloris. Ensuite, malgré une nette victoire face aux Pays-Bas (4-0), ils concèdent un match nul face à la modeste équipe du Luxembourg (0-0), une première depuis 1914. Finalement, l’équipe de France décroche son billet pour la Russie en remportant ses deux derniers matchs face à la Bulgarie (1-0) et la Biélorussie (2-1). L’équipe termine ainsi en tête de son groupe et se qualifie directement pour sa sixième Coupe du monde consécutive.

Lors des phases de préparation l’équipe de France s’entraîne à Clairefontaine, c’est-à-dire au Centre technique national Fernand-Sastre situé à Clairefontaine-en-Yvelines. Ce centre de formation national est inauguré en 1976 par Fernand Sastre alors président de la Fédération française de football. Le domaine de Montjoye est acheté en 1982 et le centre ouvre ses portes en 1988. Le centre est le camp de base des Bleus durant la Coupe du monde de football 1998 disputée en France. Le centre technique national Fernand-Sastre subit une grosse rénovation durant l’hiver 2007 qui consiste à refaire tous les lieux habités par les Bleus (chambres, réfectoire, etc.). Il y a actuellement 302 lits disponibles.

Le centre emploie 60 personnes de manière permanente. La superficie totale est de 56 hectares dont 66 000 m² de terrains engazonnés.

Style de jeu

Lors de l’Euro 2012, Laurent Blanc utilise principalement une tactique offensive en 4-3-2-1 avec Karim Benzema en pointe. Lors de la période 2013-2014, Didier Deschamps utilise un 4-3-3, toujours avec un trio offensif RibéryBenzemaValbuena. Lors de la coupe du monde 2014, le sélectionneur s’appuie sur une jeune génération composée de Paul Pogba, Lucas Digne ou encore Antoine Griezmann. Cette équipe, lors de la compétition, a montré un visage très séduisant avec un pressing très efficace du milieu de terrain haut, des ailiers rapides qui permutent avec l’attaquant de pointe. Cette configuration permet à Karim Benzema d’être très en vue, et le collectif déstabilise la défense adverse. D’autant que Deschamps compte sur une arrière-garde solide notamment grâce à sa charnière VaraneSakho.

En 2016, Didier Deschamps alterne entre le 4-3-3 et le 4-2-3-1. Pour le 4-3-3, le trio d’attaque est formé de PayetGiroudGriezmann. Le milieu est composé de KantéMatuidiPogba. La défense est composé de EvraKoscielnyVarane/RamiSagna. Pour le 4-2-3-1, Giroud est placé en pointe, le milieu offensif est composé de PayetGriezmannSissoko/Coman, le milieu défensif est composé du duo MatuidiPogba et la défense est composé de EvraKoscielnyUmtitiSagna.

Après l’Euro, le système ne va pas évoluer, Deschamps privilégiant tout de même le 4-2-3-1, avec Lloris dans les cages, une défense composé de Kurzawa/MendyUmtitiVaraneSidibé. Le duo milieu défensif est composé de Kanté et Pogba, puis une attaque avec Giroud en pointe, et pour milieu offensif le trio LemarGriezmannDembélé/Mbappé.Report information By Patrice LOKO pour Fashion Movie Sport ..